La politique jeunesse

 

Le Pacte pour la Jeunesse 2012-2014 est basé sur la loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse, selon laquelle le ministre de la jeunesse établit tous les 5 ans un plan d’action pour la jeunesse basé sur les défi s relevés dans le rapport national sur la situation des jeunes au Luxembourg.

Le Pacte pour la Jeunesse regroupe les différentes stratégies, objectifs et actions ministériels qui agissent en faveur de la jeunesse pour les années 2012 - 2014. Ces actions sont mises en oeuvre pour aider les jeunes à mieux gérer les défi s qu’ils rencontrent à l’école, au travail, dans leur vie sociale ou à la maison.

« La politique de la Jeunesse est une politique transversale (a) fondée sur la connaissance de la situation des jeunes (b) et une consultation active des jeunes (c) sur les questions les concernant. » Loi du 8 juillet 2008 sur la jeunesse

a. Le Pacte pour la Jeunesse est transversal, ses actions concernent tous les milieux de vie au sein desquels vit le jeune : la famille, l’école, le travail, la vie sociale et associative et les loisirs.

 Concrètement:
– Les différents ministères rendent cohérentes leurs actions politiques en faveur des jeunes.
– Par la formation continue commune et la concertation, les différents professionnels qui travaillent avec et pour les jeunes partagent les mêmes connaissances sur les jeunes et coordonnent leurs différentes approches de travail.

b. Les défis auxquels sont confrontés les jeunes sont décrits en détail dans le rapport national sur la situation de la jeunesse au Luxembourg, élaboré par le Centre d’études sur la situation des jeunes de l’Université du Luxembourg en 2010.

 Concrètement :
– Tous les 5 ans, l’Université du Luxembourg publie un nouveau rapport sur la situation des jeunes au Luxembourg qui reprend les informations et statistiques les plus actuelles
– Tous les 5 ans, le gouvernement adapte l’orientation des actions en faveur des jeunes en tenant compte des connaissances sur les jeunes

c. Le parlement des jeunes, le Conseil supérieur de la jeunesse, les organisations de jeunesse et les services pour jeunes sont consultés pour l’élaboration du Pacte pour la Jeunesse.

 Concrètement :
– Ces organismes représentent les jeunes vivant au Luxembourg et leurs intérêts.
– Ils donnent leurs avis par rapport à toutes les actions du Pacte pour la Jeunesse et jouent un rôle fondamental dans la mise en oeuvre du dialogue structuré entre la jeunesse et le gouvernement.